Découvrez nos services d'accès au réseau et aux marchés - Cataliz Visualisez les données publiées par RTE Téléchargez les données publiées par RTE La bibliothèque Développez vos applications Toutes les actualités
Accueil Découvrez nos services d'accès au réseau et aux marchés - Cataliz {{item}} {{item.label}} Répondre à l'appel d'offres Réserves Rapide et Complémentaire (AO RRRC) {{vm.currentItem}}

Qu’est-ce que les réserves rapide et complémentaire et à quoi servent-elles ?

Le Code de l'énergie prévoit que :

« Le gestionnaire du réseau public de transport veille à la disponibilité et à la mise en œuvre des réserves nécessaires au fonctionnement du réseau. […] ».

La mission de suivi des réserves confiée à RTE se traduit notamment par la constitution de réserves disponibles à des échéances courtes pour pallier les aléas qui surviennent en temps réel.

Pour la constitution de ces réserves, RTE doit notamment respecter les exigences de la Policy 1 d’ENTSO-E (réseau européen des gestionnaires de réseau de transport), qui prévoit :

  • qu'après un aléa, le gestionnaire de réseau de transport doit être en mesure de rétablir les échanges de sa zone de réglage en moins de 15 minutes (réserves primaire et secondaire),
  • que le dimensionnement des réserves disponibles en moins de 15 minutes doit reposer sur l'évaluation d'un aléa dimensionnant. Dans le cas de RTE, il s’agit de la perte du plus gros groupe de production qui peut être couplé au réseau, soit 1.500 MW (réserves primaire, secondaire et rapide).

En complément, RTE constitue des réserves de court terme permettant de restaurer la réserve secondaire en moins de 30 minutes (réserve complémentaire).

image-redimensionnable

Ainsi, RTE constitue les réserves suivantes :

  • la Réserve Rapide (RR) est composée de 1.000 MW activables en moins de 15 minutes et pendant 2h,
  • la Réserve Complémentaire (RC) est composée de 500 MW activables en moins de 30 minutes et pendant 1h30.

Elles doivent permettre de couvrir chaque jour deux occurrences d'un aléa équivalent à l'aléa dimensionnant.

RTE contractualise les réserves rapide et complémentaire via un appel d’offres annuel et un appel d’offres journalier

A compter du 1er janvier 2021, RTE contractualise les réserves rapide et complémentaire via un appel d’offres annuel et des appels d’offres journaliers. Leurs modalités sont soumises à concertation avec les acteurs de marché, puis validées par la CRE.

Tout lauréat d’un appel d’offres RR-RC doit mettre ses capacités à disposition sur le mécanisme d’ajustement. C’est pourquoi tout soumissionnaire doit d’abord être signataire d’un accord de participation aux réserves rapide et complémentaire et d’un accord de participation en qualité d’acteur d’ajustement avant la date limite de remise des offres de l’appel d’offres annuel. Cette condition devra également être remplie avant toute participation à l’appel d’offres journalier. Toutes les informations contractuelles et techniques sur le mécanisme d’ajustement sont disponibles sur la page Participer au mécanisme d'ajustement.

Si vous êtes un client raccordé au réseau de transport ou de distribution, vous devez, soit devenir acteur d’ajustement, soit faire appel à un agrégateur pour participer au mécanisme. Vous trouverez au lien suivant la liste des acteurs possédant des entités d’ajustement agréés aux réserves rapide et complémentaire.

Pour participer aux appels d’offres de réserves rapide et complémentaire, vous devez :

  • être en mesure de participer au mécanisme d’ajustement en tant qu’acteur d’ajustement (cf. Participer au mécanisme d'ajustement)
  • compléter l’annexe 1 des règles RR-RC de demande de participation aux règles relatives aux réserves rapide et complémentaire et l’envoyer à marketservices@rte-france.com
  • envoyer les documents et informations listés dans les règles RR-RC
  • répondre à la consultation via le portail e-achat

Si vous êtes lauréat de l’appel d’offres, déclarer avant le début des engagements, les éléments constitutifs de votre périmètre de capacités agréées pour les réserves rapide et complémentaire selon les modalités prévues dans les règles

Modalités de participation à l’appel d’offres pour l’année 2021

Du 26 juin au 27 juillet 2020, RTE ouvre la consultation pour contractualiser 1000 MW de réserves rapide et complémentaire pour l’année 2021. Vous trouverez dans la dépêche dédiée les modalités de participation et le calendrier de l’appel d’offres.

Le dossier de consultation comprend les éléments suivants :

  • Règles relatives aux réserves rapide et complémentaire.
  • Règlement de consultation de l’appel d’offres annuel.
  • Annexes pour la mise en place de l'observabilité.

En complément, RTE met à disposition des acteurs :

Système d’information et dispositif d’observabilité

En plus des accès au système d’information requis en tant qu’acteur d’ajustement (dont le détail est disponible dans la page Participer au mécanisme d'ajustement), tout titulaire d’un contrat RR-RC doit mettre en place un dispositif d’observabilité décrit dans l’annexe 6 des règles RR-RC (cahier des charges observabilité).

Contractualisation complémentaire de réserves pour 2020

Pour l’année 2020, en cas de défaillance d’un ou plusieurs titulaires de contrat RR-RC en cours d’année, RTE est susceptible de lancer un appel d’offres complémentaire pour restaurer le niveau requis de réserves. Les acteurs souhaitant participer à la contractualisation complémentaire de réserves peuvent consulter le règlement de consultation.

Pour participer, le soumissionnaire doit avoir un contrat de mise à disposition de RR-RC en cours de validité et disposer de capacités agréées.

Les appels d’offres complémentaires feront l’objet d’une notification sur le portail e-achat pour les acteurs remplissant les conditions précédentes.

Contractualisation complémentaire de réserves pour 2021

A compter de la mise en œuvre de l’appel d’offres journalier (au plus tôt au 1er janvier 2021), il ne sera plus nécessaire d’organiser de contractualisation complémentaire : les volumes défaillants seront re-contractualisés directement via l’appel d’offres journalier avec les 500 MW à contractualiser pour couvrir l’intégralité du besoin de RTE.

Toutefois, jusqu’à la mise en œuvre de l’appel d’offres journalier, si celle-ci devait intervenir après le 1er janvier 2021, les 500 MW résiduels et les éventuels volumes défaillants de titulaires pourront être contractualisés par le biais d’un appel d’offres complémentaire. Les acteurs souhaitant se renseigner sur les modalités de cette contractualisation complémentaire de réserves peuvent consulter le règlement de consultation.

Pour participer, le soumissionnaire devra disposer d’un accord de participation RR-RC en cours de validité et disposer de suffisamment de capacités agréées.

Le cas échéant, les appels d’offres complémentaires feront l’objet d’une notification sur le portail e-achat pour les acteurs remplissant les conditions précédentes.

Contacts

Pour tout renseignement, vous pouvez adresser vos demandes par e-mail à votre interlocuteur commercial habituel ou à marketservices@rte-france.com (Direction Commerciale de RTE).

Compléments